Quelle solution pour la traçabilité palette dans SAP ? – SAPandCO

 

La solution dans le module WM de SAP pour faire de la « traçabilité palette » passe par l’activation de la gestion des unités de stock.

Dans le jargon « Sapien », on parle plus généralement d’une US soit d’une « Unité de stock ».

C’est quoi une unité de stock dans WM ? Définition :

 

Concrètement, il s’agit d’un objet SAP représentant un contenant comme une palette bois perdue, une palette Europe, une palette CHEP, un bidon, un fut etc. ….

Si on fait un raccourci simple : une US = une palette (cas le plus général dans un entrepôt).

Quelles sont les caractéristiques d’une unité de stock dans SAP ?

 

Ci-dessous un exemple d’unité de stock dans WM pour évoquer ces caractéristiques :

La transaction LS33 (Afficher unité de stock) est utilisée ici.

Afficher unité de stock dans le module WM de SAP

(1)  L’US possède un numéro unique sur 20 caractères.

(2) Elles est localisée sur un emplacement.

(3) Elle possède un type d’unité de stock (TUS dans le jargon SAP) qui permet de distinguer des contenants différents (Palette, sac, fut, container, bigbag, etc.).

Dans l’exemple, le TUS E1 – Palette permet d’attribuer une caractéristique au contenant et ainsi de donner une règle de gestion pour le stockage de cette palette. Exemple : 2 palettes E1 dans un emplacement mais un seul bigag (TUS BB).

Quels sont les avantages de la gestion par unité de stock  et pourquoi l’activer ?

 

Outre la modélisation des palettes dans l’ERP, la gestion par US permet de traiter le stockage de masse (accumulation) ou le stockage en Racks (alvéole).

Traitons d’abord du stockage par accumulation :

Stockage de masse dans SAP

Ici, SAP permet de gérer un nombre de palette maximum par emplacement d’accumulation en fonction du type de palette.

On utilise ainsi le lien entre le type d’emplacement (caractéristique de l’emplacement) et le TUS pour définir le nombre maximum de palette par emplacement.

Avec ce type de stockage, on peut mettre des palettes avec des articles et des lots différents dans le même emplacement de masse.

Le gros avantage de cette fonctionnalité (et c’est d’ailleurs la seule façon de traiter ce sujet), c’est que lors d’un prélèvement de palette (préparation commande client, réapprovisionnement picking ou réapprovisionnement lignes de production), WM permet à l’utilisateur de prendre n’importe quelle palette au sein de l’emplacement déterminé dans l’ordre de transfert.

Techniquement le type de magasin est alors paramétré en stratégie « BLOC ».

Passons au stockage Racks :

 

SAP Module WM stockage Racks

Dans ce cas, on gère les alvéoles dans un stock « racks ».

On utilise aussi le lien entre le type d’emplacement (caractéristique de l’emplacement) et le TUS pour définir le nombre maximum de palette par emplacement.

En revanche par rapport au stockage par accumulation, il n’est pas possible de choisir le numéro de palette au sein de l’emplacement cédant qui se trouve dans l’ordre de transfert de prélèvement.

Pour gérer ce cas, on utilise la stratégie de type P « Palette » dans le type de magasin souhaité.

Voilà pour un premier aperçu de la gestion des palettes dans WM.

Nous reviendrons plus en détails dans une prochaine formation en ligne sur les données à gérer pour mettre en place ce type de stockage au sein du module WM.

Merci pour votre lecture.

A bientôt

 

Si vous avez apprécié cet article, inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement les prochains articles.

 

2 commentaires

  1. Bonjour,

    Lors d’un retour en stock le TUS de mon US est perdu
    Savez-vous d’où cela peut provenir ?

  2. Bonsoir,

    Quand vous parlez du TUS, vous parlez du numéro de l’unité se stock ?

    Ou bien du type de TUS comme P1 (Palette 100X120),P2 (Palette 80X100), …

    Bien à vous,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *