WM, WMS, TMS, définitions et différences ? – SAPandCO

WMS, WM, TMS, Définition

-> WMS = Warehouse Management System.

C’est un acronyme générique pour définir les logiciels d’une manière général qui permettent de gérer les flux de stock dans un entrepôt logistique. Il peut s’agir d’entrepôt de spécialistes logistiques tel que Géodis, DHL, XPO logistics (Ex Norbert Dantressangle), Amazon mais aussi d’entrepôt gérés en propre par une entreprise pour ces besoins logistiques.

Attention à ne pas confondre TMS (Transport Management System) et WMS. Un WMS gère les flux physiques au sein d’un entrepôt. Un TMS gère les flux à l’extérieur de cet entrepôt. C’est-à-dire qu’il gère la planification et  l’opérationnel de l’organisation des transports (Réservation des camions, gestion de tournées, communication avec les transporteurs, gestion des schémas de transport, etc.). Nous reviendrons ultérieurement sur les fonctionnalités d’un TMS.

-> WM = Warehouse Management.

C’est le nom du module (de la fonctionnalité) au sein du progiciel SAP qui fait office de WMS.

-> Définition du module WM de SAP :

Le module de gestion des emplacements WM de SAP permet de gérer les flux physiques sur l’ensemble de la chaîne logistique, depuis la réception des matières jusqu’à l’expédition des produits finis. Toute la chaîne logistique est ainsi couverte.

Contrairement à MM, la gestion des stocks est précise à l’emplacement.

Ci-dessous un schéma pour bien différencier le module MM (Stock) du module WM (Gestion par emplacements)

A gauche, on a une vision du stock à la palette et à l’emplacement (Article A = 1000 KG soit 2 Palettes de 500 Kg)  alors qu’à droite la vision du stock est globale (Article A = 1000 Kg / pas de détail du nombre de palettes en stock) .

SAP Différences WM et MM

SAP WM entrepôt

Les fonctionnalités de WM sont totalement intégrées dans l’environnement SAP. Notamment avec les autres modules logistiques tels que MM (Stocks général et Achats), SD (Gestion des ventes et des expéditions) et PP (Production).

Il n’y a aucune interface à mettre en place.

Il permet :

    • la modélisation d’une structure d’entrepôt avec prise en compte de ses spécificités physiques (picking, rack, accumulation, masse…) mais également prise en compte des statuts de stock (palette en contrôle qualité, palette bloquée à cause d’une casse produit, etc…)
    • L’optimisation de la surface de stockage (gestion des capacités, gestion du type de palettisation, stratégie d’entrée, stratégie de sortie)
    • L’allocation dynamique des emplacements en fonction de différentes stratégies (Par exemple, on peut affecter un type d’emplacement à un format de palette « EUROPE »)
    • Une traçabilité complète des mouvements (traçabilité des palettes, chronologie des  mouvements par utilisateur, prise en charge de la norme SSCC)
    • Des gains de productivité (vagues de préparation, regroupement de commandes…)
    • Une gestion des inventaires
    • Une liaison « native » avec des transactions mobiles (Applications SAP via navigateur internet – SAP ITS)  permettant de gérer les flux à partir de terminaux mobiles sap RF  (Les palettes et emplacements sont flashés pour une mise à jour en temps réel des mouvements)

Merci pour votre lecture et à bientôt.

L’équipe SAPandCO

 

Pour consulter également les définitions des modules :

MM (Gestion des stocks et achats) : Cliquez ici

SD (Ventes et distribution) : Cliquez ici

CO (Contrôle de gestion) : Cliquez ici

FI (Finance) : Cliquez ici

 

Si vous avez apprécié cet article, inscrivez-vous à la Newsletter et recevez les prochains articles.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *